your wellness affects your work



Contactez-nous

Dernières nouvelles

27-08-2016   l'avis des premiers élèves...
Après une dizaine de séances, voici ce qu'en pensent les premiers élèves:
Magali, Liège :

Le cours est devenu une rencontre hebdomadaire avec mon corps, avec moi-même… une pause ….
Au début aussi, le lendemain et parfois pendant quelques jours, on a mal partout ! mais par la suite, cela s’estompe.

Se poser, se consacrer à sa respiration, aux étirements pleinement et en pleine conscience est devenu pour moi très important.
J’en mesurais d’ailleurs les bienfaits.
Déjà, au sortir du cours, je constatais que je respirais beaucoup mieux et plus profondément. J’avais fait aussi le plein d’énergie. Je me sentais « déliée ».
J'apprécie mon meilleur maintien. Je me sens plus souple.
Au début, je faisais les étirements plus « pour mon bien » et puis, petit à petit, je me suis surprise à y prendre du plaisir.
Je remarque à présent, régulièrement, que lorsque je m’assieds, par exemple, automatiquement, je me redresse. Je me rends compte beaucoup plus vite quand je « m’affale » et hop, cette prise de conscience me permet de rectifier le tir.

Aujourd’hui, je ressens le besoin de faire des étirements régulièrement. Même au lever du lit !
Je me surprends même au travail à me dire que c’est dommage que je ne puisse pas me mettre par terre pour « respirer » et m’étirer un peu….

Merci de m’avoir initiée à cette discipline.

Christian et Bernadette, Chaumont-Gistoux :

Grâce aux techniques respiratoires, aux étirements et à tes conseils pour corriger nos postures, nous avons pu libérer des tensions parfois anciennes après plusieurs séances., et ce, plus particulièrement au niveau de la nuque et de la ceinture scapulaire.

Nous te félicitons pour ton professionnalisme. Tu as toujours été attentif à ce que ce chacun d’entre nous se mette dans une bonne position pour profiter au maximum des exercices.
Béatrice, Liège :
J’ai tout essayé, pendant des années, avec de la kiné, de l’ostéopathie… et voilà enfin que je n’ai plus mal au dos tout le temps !


13-05-2016   des chaussures pour un bon dos
Pour ceux qui veulent passer l'été "à l'aise dans ses baskets" en prenant soin de son dos, je peux leur fournir deux types de chaussures conçues pour soulager le dos:
1. des chaussures d'intérieur, ultra légères et confortables, qui aident au bon positionnement postural, modèle GOWALK à 65€
2. des chaussures jogging et marche sportive, à semelle convexe, style MBT, hyper légères aussi, modèle GOTRAIL ultra 3, à 125€, grâce auxquelles la marche et la course se font tout en douceur avec une phase d'amortissement excellente.
Réduction de 10% sur le prix officiel jusqu'au 21 mai.
https://www.skechers.com/en-us


24-01-2016   la bonne posture devant l'ordinateur

D’abord, on doit considérer que toute position statique maintenue longtemps (plus de 20 minutes) est malsaine pour le dos : les cartilages s’entretiennent et se régénèrent par l’appui et le désappui alternés. Les positions assises sont toujours nocives si trop prolongées !
Ensuite, l’essentiel, pour moins fatiguer le dos, c’est de lui imposer un minimum de tensions et donc de respecter ses courbures physiologiques. Il s’agit juste de s’asseoir dans une position telle que la lordose normale ou creux des reins, est restaurée, comme dans notre position naturelle qui est debout :
-soit le tronc vertical : le tronc droit, la tête haute bien d’aplomb, les fesses calées au fond de la chaise et le dos en appui, les pieds à plat au sol. C’est la position « réceptive » idéale pour assister à une réunion, téléphoner etc, sans travail à table.
-soit le tronc incliné en avant mais aligné : c’est la position « active » idéale au bureau, quand il est question d’écrire, à la main ou au clavier. Le bas du dos reste un peu cambré et la nuque aussi, la tête ne part pas en avant. Les coudes sont posés sur le bureau, et le clavier est à 25 cm du bord minimum. Un bureau avec bord concave aide à bien poser les coudes.
L’essentiel dans ces deux postures étant de ne pas laisser le bassin basculer en arrière, car à ce moment le haut du dos se voûte, la tête se déporte en avant et c’est l’écroulement postural avec un maximum de tensions dans le dos, et de contraintes dans les disques
-Une position de repos sert d’alternance, où on peut se laisser aller sur le dossier en se relâchant complètement, mais en relâchant aussi l’attention visuelle à l’écran : en effet : de tous les sens, la vue constitue, sur le plan neurologique, la moitié de nos stimulations sensorielles. Donc ce que nous regardons, et comment cette chose est placée, détermine la position de la tête, du cou et de tout ce qui suit…
L’écran doit être à bonne distance : au moins 60 cm, et le dessus de celui-ci à 5° sous une horizontale (quand on est bien vertical) depuis les yeux. Ceci pour une tension visuelle la plus réduite. Veiller à ne pas tendre le cou ni relever le menton !
La hauteur du siège : au moins 54 cm pour les grands, 48 cm pour les petits doit permettre de positionner les fémurs (cuisses) à l’horizontale. Sinon le bassin tend à basculer en rétroversion. Un coussin incliné style « Ergozen » peut aider, ainsi qu’une chaise avec appuis-genoux, à maintenir une posture droite plus longtemps.


En conclusion : Après des millénaires sans chaises, l’humain n’est pas encore bien adapté à rester longtemps assis…mais on fait de son mieux !
Sources : RPG-Liège